décembre 2011

Archive mensuelle

Créé par le 30 déc 2011 | Dans : Non classé

 cadeau-de-no%C3%AAl1-210x300

Bulletin d’inscription

Créé par le 30 déc 2011 | Dans : Non classé

Nucléaire Non Merci 65

Bulletin d’ adhésion

NOM . . .

Prénom .

Adresse . .

Tél. . . . . .

Mél . . . . .

Adhère à l’association Nucléaire Non Merci 65

Date : Signature :

Cotisation (en fonction des revenus,à partir de 1 Euro) :

à adresser à l’association : Nucléaire Non Merci 65

Biocoop Tarbes-Ouest

Zone de la Garounère

65000 TARBES

MERCI et à bientôt

Réunions : les 1er et 3ème Jeudis du mois, 18 H, à la ferme Fould, rue de Broglie, derrière le Leclerc de l’Ormeau.

mél : nucleairenonmerci65@laposte.net

blog : nucleairenonmerci65.unblog.fr

Nucléaire Non Merci 65

Bulletin d’ adhésion

NOM . . .

Prénom .

Adresse . .

Tél. . . . . .

Mél . . . . .

Adhère à l’association Nucléaire Non Merci 65

Date : Signature :

Cotisation (en fonction des revenus,à partir de 1 Euro) :

à adresser à l’association : Nucléaire Non Merci 65

Biocoop Tarbes-Ouest

Zone de la Garounère

65000 TARBES

MERCI et à bientôt

Réunions : les 1er et 3ème Jeudis du mois, 18 H, à la ferme Fould, rue de Broglie, derrière le Leclerc de l’Ormeau.

mél : nucleairenonmerci65@laposte.net

blog : nucleairenonmerci65.unblog.fr

Manifestation Gofech 2011

Créé par le 30 déc 2011 | Dans : Non classé

Manifestation Gofech 2011 G5-225x300

AREVA en AFRIQUE

Créé par le 30 déc 2011 | Dans : Non classé

Areva en Afrique, à paraître en février 2012

Une face cachée du nucléaire français

Contrecarrant « le mythe de l’indépendance énergétique de la France grâce au nucléaire », puisque l’uranium alimentant le nucléaire civil et militaire provient depuis longtemps et pour une large part du sous-sol africain, Raphaël Granvaud détaille les conditions dans lesquelles la France et Areva se procurent un uranium au meilleur coût, au prix d’ingérences politiques et de conséquences environnementales, sanitaires et sociales catastrophiques pour les populations locales.

Dans un contexte international d’intensification de la concurrence sur le continent africain, mondialisation capitaliste oblige, Areva obtient un tiers de son uranium au Niger, qui reste pourtant en dernière position du classement des pays selon leur indice de développement humain.

L’entreprise a toujours pu compter sur l’aide active des représentants officiels de l’État français, mais aussi sur l’appui des réseaux les moins ragoûtants de la Françafrique pour sauvegarder son droit de pillage, en échange de leur soutien politique et militaire aux régimes autoritaires amis. L’auteur dévoile enfin les efforts considérables d’Areva pour que les différents éléments de cette réalité et de sa stratégie de dissémination nucléaire ne viennent pas ternir une image de marque qu’elle voudrait immaculée, alors que « l’Afrique sera dans les années à venir le coeur de [son] activité ».

Membre de l’association Survie, Raphaël Granvaud est l’auteur de Que fait l’armée française en Afrique ? (Agone, 2010).

MOX

Créé par le 30 déc 2011 | Dans : Non classé

Un combustible particulièrement dangereux

Utilisé en France depuis 1987, mais surtout développé à partir du milieu des années 1990, ce mélange d’oxydes de plutonium et d’uranium (d’où son nom – MOX) est un combustible nucléaire désormais répandu dans les centrales françaises (on en trouve dans vingt et une d’entre elles). Sa particularité est d’être fabriqué à partir d’éléments déjà utilisés dans les réacteurs, ce qui permet de «recycler» ainsi une petite partie des déchets générés par la filière.

Mais c’est justement l’un des éléments «qui posent le plus de problèmes à la filière de retraitement, compte tenu de ses caractéristiques qui le rendent très dangereux», expliquait il y a quelques mois l’Autorité environnementale. Les écologistes dénoncent ses dangers pour l’environnement et pour les hommes depuis des années.

En France, deux sites se sont spécialisés dans la fabrication et le traitement du MOX: l’usine Melox sur le site de Marcoule, dans le Gard, et le centre de traitement des déchets de La Hague, dans la Manche. Tous deux appartiennent au groupe Areva, qui, mardi soir, dénonçait la mise en péril de 14.000 emplois (10.000 directs et indirects pour La Hague, 1.300 pour Marcoule). En réalité, l’usine de La Hague et les autres filiales en Basse-Normandie représentent à peine 5.000 emplois, plus environ 1.800 emplois parmi les sous-traitants. L’usine Melox emploie environ 700 personnes.

De plus, l’utilisation de combustible MOX dans les réacteurs français arrive de toute façon à son terme : d’après l’Autorité environnementale, il ne reste plus que les tranches 3 et 4 de la centrale du Blayais à équiper. Pour sortir du MOX, il suffirait donc de progressivement remplacer ce combustible par de l’uranium, ce qui peut se faire au bout de trois ans. Par ailleurs, l’EPR permet un fonctionnement avec 30% de MOX dans le cœur, voire jusqu’à 100%. Cette caractéristique a été dénoncée par Eva Joly, mardi matin sur France Inter. Mais il peut aussi fonctionner avec de l’uranium – l’utilisation de MOX n’est pas prévue pour l’EPR finlandais.

La production mondiale de MOX est dominée à 95% par Areva, dont le premier client est EDF. Depuis 2009-2010, on en trouve dans quatre réacteurs japonais, dont les tranches 3 et 4 de la centrale de Fukushima Daiichi. Sans MOX dans les centrales françaises, cette activité d’Areva perdrait donc sa raison d’être. Elle pèse 1,7 milliard d’euros, pour un chiffre d’affaires global d’Areva de plus de 9 milliards d’euros.

Henri LOURDOU

http://vert-social-demo.over-blog.com/

LES CROYANCES DU NUCLEAIRE FRANCAIS

Créé par le 30 déc 2011 | Dans : Non classé

Les croyances du nucléaire français

 

==>un accident ne peut pas arriver chez nous

La France, à forte densité en centrales nucléaires est très exposée à un accident majeur rendant jusqu’à 1/3 du pays inhabitable. De nombreux accidents, qui ont failli tourner au drame, ont déjà eu lieu.

 

==>grâce à l’EPR, les réacteurs sont plus sûrs

L’EPR est un réacteur classique, plus gros, donc plus dangereux en cas d’accident. Le combustible MOX ( uranium + plutonium) le rendra plus dangereux encore.

 

==>préserver le nucléaire sauvera des emplois

Le nucléaire emploie 140 000 personnes en tout, alors que la sortie créerait des milliers d’emplois dans la réhabilitation des bâtiments, les économies d’énergie, les énergies nouvelles. En outre, l’emploi dans le nucléaire ne sera pas menacé : il faudra encore gérer le déchargement des réacteurs, le démantèlement et la gestion des déchets pendant des milliers d’années!

 

==>sortir du nucléaire coûterait trop cher

C’est RESTER dans le nucléaire qui coûterait trop cher !

Prolonger la « vie » des vieux réacteurs coûterait plus de 35 Milliards d’Euros, le remplacement du parc existant

plus de 210 Milliards d’Euros, etc…Dans tout domaine technique, le progrès se manifeste par une baisse des coûts = gain de productivité. Or dans le nucléaire c’est l’inverse : le prix du KWh nucléaire a triplé depuis 1973 …preuve que l’outil industriel si précieux à Sarkozy, est bien médiocre !

Il faut sortir en urgence du danger nucléaireAu lendemain de Fukushima, 67 associations ont signé un

appel solennel réclamant l’arrêt immédiat de TOUS les

projets en cours et des réacteurs de plus de 30 ans.

 

Réduire rapidement le parc, c’est réduire le risque

 

Arrêter tous nos réacteurs en dix ans, c’est possible, sans retour à la bougie, pour seulement 12 milliards d’euros avec :

 

- construction de 40 centrales gaz à cycle combiné en cogénération dans les

villes

- réduction des exportations d’électricité à vil prix (11 centrales uniquement

pour l’exportation!)

- chasse au gaspi dans les services publics (potentiel d’économies +++)

- mise en place d’une tarification progressive de l’électricité

- prime à la casse pour le chauffage électrique

- rénovation et isolation des bâtiments, développement des énergies

renouvelables (création de 400 000 emplois en 10 ans en Allemagne)

 

100 % d’électricité renouvelable en 2050,

c’est possible avec :

- poursuite des progrès en efficacité énergétique

- développement de l’éolien, de la méthanisation, du

photovoltaïque, de la cogénération, etc…

Le nucléaire est une énergie inacceptable et dépassée

Sortons en urgence du nucléaire

 

Tout sur l'écologie ! |
ILWAC Mali |
Blog du niveau A1 de français |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lesgrossistes
| in the head of a woman
| la liste noire