FUKUSHIMA : un an après

la catastrophe continue…

Le 11 mars 2011 débutait la terrible catastrophe nucléaire de Fukushima. À ce jour, les réacteurs éventrés continuent d’exposer des millions de Japonais à la radioactivité et de contaminer le pays pour des milliers d’années.

Un an plus tard, le 11 mars 2012, réagissons ensemble. Dénonçons le risque de catastrophe nucléaire en France, et invitons fermement la France à saisir l’opportunité d’une transition énergétique.

D’autres pays européens sortent du nucléaire, alors pourquoi pas nous ?
Parmi une délégation française d’élus de communes qui « accueillent » des centrales sur leur territoire (Chinon, La Hague, Fessenheim…), venus en visite à Fukushima,Yves Dauge, adjoint au maire de Chinon, affirme dans l’édition du 1er février du journal le Monde : « C’est clair, aujourd’hui, il faut affirmer la nécessité de sortir du nucléaire ». « Cela doit être accompagné d’une réflexion sur la stratégie énergétique, précise-t-il. Mais c’est d’autant plus fondamental que le nucléaire devrait coûter de plus en plus cher. »

Une forte majorité de Français souhaite la sortie du nucléaire. Mais un bulletin de vote ne suffira pas pour forcer nos gouvernants à engager la nécessaire transition énergétique. C’est en descendant dans la rue, en nous mobilisant par dizaines de milliers, de manière pacifique et déterminée, que nous arriverons à créer un rapport de force. En organisant une grande chaîne humaine entre Lyon et Avignon, le 11 mars prochain, nous souhaitons nous rendre visibles sur plus de 200 km dans la vallée du Rhône.

Localement, nous appelons à rejoindre nos voisins basques dimanche 11 mars à 11H30 à Bayonne (Place Paul-Bert), RDV co-voiturage à 9h30 parking sortie Ouest de Tarbes de l’A64 pour exiger la sortie du nucléaire et l’arrêt immédiat de la centrale de Garoña.

A quelques kilomètres du Pays Basque, cette centrale nucléaire construite entre

1966 et 1970 est la plus vieille d’Espagne encore en activité (bien plus ancienne que celle

de Fessenheim !).

Nucléaire Non Merci 65

Courriel : nucleairenonmerci65@laposte.net Blog :nucleairenonmerci65.unblog.fr